Les meilleures excuses des automobilistes en franchissement d’une ligne continue

Lignes blanches

Pour bien commencer la semaine après un long week-end du 15 août, SauverMonPermis prolonge un peu le plaisir en vous proposant les excuses (authentiques !) d’automobilistes pris juste après avoir commis une infraction. C’est Alexandre Despretz qui a recueilli ces témoignages dans son ouvrage Perles d’automobilistes face aux motards de la Police Nationale. Après les meilleures excuses du portable au volant et celles du contrôle technique « oublié », place au franchissement d’une ligne continue !

- « Vous venez de franchir une ligne blanche, Madame. »

- « Ah non, elle était grise ! »

Après avoir fait demi-tour sans même regarder si un autre usager de la route arrivait en face d’elle, cette femme dit aux policiers : « Si vous regardez ma plaque, vous voyez que je suis pas d’ici… »

- « Et la ligne blanche, Monsieur ? »

- « Ecoutez, je conduis là… Je peux pas regarder par terre ! »

Un homme coupe la ligne et se fait klaxonner par un deux roues venant de face. « Je vous jure, je l’ai vu ! C’est la première fois de ma vie, je vous supplie quand même, j’ai jamais fait de faute de ma vie, sur la tête de NOS parents ! »

« Au lieu de verbaliser, mettez-vous près de la ligne et faite de la prévention ! »

« J’habite là, Monsieur, je fais ça tous les jours… »

Allez, trêve de plaisanteries : SauverMonPermis vous rappelle que c’est l’article R 412-19 du Code de la route qui interdit le franchissement d’une ligne continue, et que l’infraction peut vous coûter 90 € et 3 points en moins sur votre permis


Commenter cette article