Michael Phelps : pris pour excès de vitesse et alcool au volant

sauver_mon_permis_michael_phelps_exces_vitesse

On le savait rapide, très rapide, même… mais pas à ce point. Le nageur américain Michael Phelps a été arrêté ivre au volant de sa voiture, après avoir franchi la limitation de vitesse autorisée. Retour sur le déclin d’un champion.

Un excès de vitesse…

Dans la nuit du lundi 29 septembre 2014 à celle du mardi, Michael Phelps a été interpellé aux Etats-Unis par la police de Baltimore, dans l’Etat du Maryland. Au volant de son Land Rover, le champion olympique, âgé de 29 ans, a été contrôlé à 84 milles par heure au lieu des 45 autorisés. Traduction : il a été flashé à 135 km/h au lieu de 72 km/h

… et un flagrant délit d’alcool au volant

Le bilan ne se limite malheureusement pas à cela pour l’athlète le plus médaillé de l’histoire des Jeux olympiques : à son excès de vitesse vient s’ajouter son état d’ébriété. Son taux d’alcoolémie était en effet deux fois supérieur à la limite autorisée.

Un état de récidive pour le champion olympique

Pis encore : ce n’est pas une première pour le maître du papillon et de la nage libre. Il y a dix ans, Michael Phelps, âgé de 19 ans seulement, avait déjà été surpris au volant d’une voiture en plein excès de vitesse. Conséquence : le juge avait convenu d’un accord avec le nageur, lui assénant une simple mise à l’épreuve de 18 mois.

Vos questions sur les excès de vitesse et l’alcool au volant, nos réponses

La justice se montrera-t-elle aussi clémente pour Michael Phelps aujourd’hui qu’en 2004 ? Rien n’est moins sûr. En attendant, le portail d’information répond à toutes vos questions en matière d’excès de vitesse et d’alcool au volant, et vous indique comment défendre vos droits. Contactez-nous !


Commenter cette article