Le préfet qui limite les vitesses et se fait surprendre à 120 km/h au lieu de 90 !

Le préfet lève le doigt

Faites ce que je dis, pas ce que je fais : lundi dernier, le préfet de la région Rhône-Alpes Jean-François Carenco aurait été surpris en plein excès de vitesse par des journalistes de la revue mensuelle Lyon People, infraction intervenant quelques mois après la décision du préfet de limiter la vitesse sur les autoroutes menant à Lyon à 110 km/h et le secteur central à 90 km/h !

Un excès de vitesse sans sirène ni gyrophare

Sur le périphérique lyonnais en ce début d’après-midi du lundi 9 septembre, un véhicule double la voiture des journalistes. Ceux-ci reconnaissent immédiatement la Citroën C6 (coiffée d’un gyrophare) du préfet de la région. Mais voilà : la voiture du préfet semble rouler un peu vite, sans sirène ni gyrophare allumés

L’excès de vitesse sur vidéo

Les journalistes ont alors le réflexe d’allumer leur caméra pour immortaliser cet écart de conduite (sans mauvais jeu de mots). Résultat : une vidéo bien embarrassante pour le préfet, symbole du combat acharné des pouvoirs publics pour limiter la vitesse sur les rocades et voies rapides de l’agglomération lyonnaise.

Le chauffeur ralentit tout de même… au passage d’un radar !

Les journalistes constateront que le véhicule roule à 120 km/h sur une portion de voie limitée à 90, mais le chauffeur du préfet a su conserver les bons réflexes : selon Lyon People, il aurait ralenti au passage d’un radar !


Commenter cette article